Quel accomplissement !

Samedi dernier, j’ai repoussé les limites de mes peurs, ma peur du vide et des hauteurs mais aussi pour faire ce que je dis souvent à mes clientes…sortir de ma zone de confort.


Pour réaliser cet accomplissement, cette sortie de zone de confort je suis allée aux Sentiers des cimes à St-Faustin dans les Laurentides.


Sur le sentier en regardant la tour, je me demandais si j’allais pouvoir y arriver, l’équivalent de 12 étages à grimper ça fait beaucoup. Je craignais de ne pas réussir à me rendre au sommet, peur de décevoir, peur d’échouer.


J’ai gravi la tour, je me suis rendue au sommet et j’ai admiré la vue époustouflante des montagnes qui m’entourait, le vent frais qui soufflait sur mon visage et mes cheveux. Au centre de la tour, un filet tendu et prêt à accueillir les courageux qui voulaient le traverser ou s’amuser à rebondir comme sur le trampoline avec vue le sol quarante (40) mètres plus bas.


Je l’ai regardé, mon cœur s’est emballé, le stress a monté d’un cran et là, dans un élan de bravoure ou de folie, j’ai décidé d’aller sur le filet. Je n’ai pas aimé du tout la sensation aux premiers pas, ça bougeait beaucoup trop avec les gens qui s’amusaient à sauter et courir d’un bout à l’autre


Mon mari m’a pris la main et j’ai avancé vers le centre malgré l’angoisse et les rebonds de la surface, j’y suis resté quelques minutes avant de pouvoir bouger presque à l’aise et retourner sur la structure ferme de la tour.


J’étais fière ! Fière d’avoir osé malgré mes peurs, d’aller au-delà de ce je croyais pouvoir faire, de faire taire la voix dans ma tête qui disait que les personnes plus rondes ne devrait pas y aller


Peut-être as-tu les mêmes appréhensions quand il s’agit de travailler avec moi ?


La peur de faire affaires avec quelqu’un de nouveau, que tu ne connais pas ou juste un peu. La peur du jugement parce que ton corps est atypique, que tu juges ton corps trop différent et que tu crois que ça va me décourager, me faire peur de travailler tes défis à le vêtir.


La peur de sortir de ta zone de confort, des idées que la société t’impose sur ce que tu devrais porter ou non. La peur de sortir de l’ombre et de briller, te sentir belle, forte et légitime.


Travailler avec moi pour une confection personnalisée, des abonnements comme Devî et Eachna, ou une boite découverte c’est une main tendue prête à tenir fermement la tienne et t’accompagner. C’est de te permettre d’avancer, te sentir puissante et laisser ta déesse s’exprimer malgré tes peurs et tes appréhensions.


C’est porter des vêtements qui te font bien, à ton goût, selon ton style et dans lesquels tu es confortable et prête à conquérir le monde. C’est être tout simplement toi.


Et si tu allais au-delà de tes propres préjugés, des limites que tu t’imposes? Si tu osais faire les choses différemment ?


Qu’est-ce qui pourrait arriver ? Ëtre fière d’avoir osé ? Que tu laisses ta déesse émerger et briller ?! Y a pire comme situation n’est-ce pas ?


Si tu as des questions, des commentaires ou des doutes sur tout ça écris-moi on va en jaser.


Alors quand est-ce qu’on se fait une petite jasette ? J’attends ton message noushkacollection@gmail.com






2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Depuis que je travaille presqu'exclusivement avec des femmes taille plus et aux corps atypiques, je suis davantage fière de miser sur mes différences. Pour moi mode inclusive veut dire "reproduire" ou